Accueil

Cercle d'Histoire de Servon

DECOUVREZ LA MEMOIRE DU VILLAGE

Présentation

Le Cercle d'Histoire est une association selon la loi de 1901, créée en Seine et Marne en 1997

 

Ses buts : faire découvir et mieux connaitre l histoire, le patrimoine et la vie de Servon et ses environs, apporter les informations aux publics, assurer les actions de promotion et sauvegarde si nécessaire

 

Ses moyens d' actions :

Recherche d'informations historiques à travers les supports d'archives et documentations de toutes origines ( commune, département, nationales) ouvrages anciens, recueil de témoignages, explorations de terrain...

Former les adhérents aux méthodes de recherche et à la mise en forme des données recueillies

Se distaire dans une ambiance conviviale par des sorties à thème

la vie locale

Le Cercle d'Histoire participe à la vie du village de Servon :

Par ses expositions et animations il apporte loisirs et connaissances

Par sa présence aux animations communales il s'inscrit dans le choeur associatif de la commune

Il est répertorié dans les associations patrimoniales de Seine-et-Marne

le logo du cercle d histoire représente la silhouette de la lucarne( place de la poste), chef d'oeuvre de compagnonage, et une plume symbolisant l'ecriture

 

Adhésion

l'adhésion au cercle d histoire est de 30 € par an et donne la qualité de membre. vous pouvez aussi :

être membre bienfaiteur dès 50 €

soutenir l'activité par tout don, à partir de 10 € surtout si vous n'avez pas le temps de venir aux réunions

comment aider le cercle d histoire autrement ?

si vous avez des connaissances et compétences en tous domaines ( histoire, dessin, bricolage, couture, informatique ) une aide ponctuelle sera la bienvenue- en particulier pour améliorer notre site web débutant, d'avance merci !

pour adhérer ou faire un don, envoyez un mail à histoireservon@outlook.fr

formulaire en construction

 

découvrez l'histoire complète de l'église

Il reste une cinquantaine d'exemplaire du livre " Histoire de servon tome 1 " monuments et patrimoine"

Principalement consacré à l histoire de l'église- cet ouvrage bénévole datant des fêtes du 600 e anniversaire de la dédicace est vendu au profit du Cercle d Histoire-

beaucoup d'anciens servonnais l'ont déja mais vous T trouverez les derniers exemplaires au café tabac de servon

le suite ? elle parlera de la vie villageoise, bientôt !

 

notre dernière exposition :

allons à la fête !

a eu lieu du 3 au 10 décembre 2016

 

VOIR REPORTAGE ET PHOTOS DANS LA RUBRIQUE

" EXPOSITIONS PASSEES"

 

la fête des cocus de Servon, carnaval burlesque qui accompagnait la fête du village le jour de la st Louis, le 25 aout

la fête de la montéthy en pleine forêt entre Lesigny et Ozoir début septembre succédant à une foire datant du 16 e siècle

la fête des roses de Brie Comte Robert, création du 20 siècle qui existe toujours debut juin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

l

 

 

 

les recherches et l'écriture sont de Marie Grenier, animatrice du Cercle d'Histoire

Publié par les éditions ANOVI, spécialisées dans l histoire et les témoignages historiques, l'ouvrage est diffusé par plusieurs canaux dont à Servon le Cercle d' Histoire car le personnage fait partie du village en raison de sa tombe, de son ancienne maison portant une plaque commémorative et du nom de rue face à la maison

le point de vente à Servon sera le café tabac " le servonnais" place de la poste; vous pourrez aussi réserver le livre et bientôt le commander en ligne

prix : 23 €

450 pages, 220 illustrations

rendez vous fin avril !

Actualités 2017, en avril

Parution de la biographie du

général Jeanningros

 

qui est le général JEANNINGROS ?

à part un nom de rue à Servon... ( justement !)

C'est un personnage oublié mais représentatif de l’histoire de France du 19 e siècle, à travers toutes les campagnes militaires menées par la France à cette époque ( à redécouvrir) ; engagé comme soldat à 18 ans, 50 ans plus tard il est général de division ; plusieurs fois blessé, largement décoré, il a été zouave puis légionnaire, des corps mythiques. Jamais au premier plan, il a eu pourtant des rôles importants, en Algérie ou sa famille a fait souche, au Mexique à cause du fait d’armes de Camerone, en 1870 où il a sauvé ses drapeaux, pendant sa retraite avec les bataillons scolaires et la société des Vétérans, institutions disparues, comme sa statue qui était à Besançon sa ville natale.

Restent à Servon une maison ou il a habité pendant sa retraite, sa tombe et un nom de rue : voici enfin le complément, le récit de ses aventures ! Il n’a pas laissé de mémoires, juste des lettres ( inédites et communiquées par la famille).

Au-delà du personnage et des faits, l’auteur rappelle sa vie familiale et sociale et le contexte de son époque, brossant un paysage autour de lui : une véritable fresque historique, un voyage dans le temps.

le " Coeur Brisé" de Servon

Les actions d'urbanisme ne sont pas habituellement l'affaire du Cercle d'Histoire sauf quand elles dégradent le patrimoine et l'esthétique du village que nous aimons et avons choisi tel qu'il est... urbaniser ? il ne faut pas confondre deux choses : un besoin de logements avec construction dans un espace libre ... et la densification d'un espace étroit, la dégradation du paysage et d'un patrimoine villageois, devenus rares dans nos cités bétonnées...avec la destruction de la maison Charpentier, qui structurait le paysage du centre village ; un rapport technique du bureau Veritas a démontré que cette maison pouvait etre transformée en logements aux normes actuelles pour le même prix que son remplacement mais c'est le choix de la destruction qui a été fait : ce sera jugé néfaste par la postérité !

le Cercle d'Histoire avait proposé un projet alternatif plus respectueux du paysage, mais la démolition du coeur de Servon a bien eu lieu ; en marge de l'opinion d'autres servonnais et des problèmes de densité trop forte, notre souci spécifique reste le principe de destruction et le modernisme excessif d'un projet qui ne respecte pas son environnement, s'insère mal dans l'esthétique patrimoniale du village et modifie profondément ses perspectives paysagères ancestrales ... à quoi bon avoir une église classée et la soigner si elle voisine avec du style " ville nouvelle" ?

d'autres lotissements ont été construits sur d'anciens champs et n'ont dérangé personne, mais au centre du village il n'en était pas de même car on touche à son coeur ancestral, jusque là préservé comme l'a été la ferme de l'Orme, bien réhabilitée ; après la gare, cette ferme, quoi d'autre ensuite ?

triste lotissement du " coeur brisé" !